Boîtes d'allumettes

Paru le
Papier ISBN: 9782924491447 Pas en stock. 19.95$
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782924491461

Montréal, des boîtes, une fille qui cherche un appartement. L'hiver. Mais aussi des souvenirs, en fragments, et des objets qui restent, sédiments d'années passées entre ici et là-bas. Qui tracent une histoire qu'on n'arrive pas tout à fait à raconter, à quelqu'un qui n'écoute pas tout à fait. Une histoire de frontières, de liens qui ne veulent pas se défaire, d'avions et de petits fruits. Qui passe par la langue qui nous façonne et par les décalages qui nous traversent. Voici le matériau de ce livre. Mais où est le début, au juste, jusqu'où faut-il remonter pour commencer à raconter ? Boîtes d'allumettes capte une expérience d'immigration, en empruntant l'oblique, le détail, en se concentrant sur la texture fine des expériences quotidiennes pour tenter d'arriver aux choses qu'on aimerait dire, mais qui, pour des raisons qu'on ne connaît pas ou encore qu'on connaît trop bien, restent en travers de la gorge.

Les libraires craquent

  • Un choix de notre libraire Amélie par la librairie Exèdre (l')

    Oui !

  • Les libraires conseillent (août 2020) par la librairie Les libraires

    Les éditions Le Cheval d’août nous offrent ce texte très intime de l’auteure Martina Chumova. À travers des photos, des documents et même une recette, elle nous partage généreusement une partie de son histoire. En racontant son parcours de vie avec Émile, son interlocuteur parfois peu attentif, elle nous relate ses souvenirs fragmentés et son expérience en tant qu’immigrante. Finement composée, cette histoire nous fait réfléchir, nous fait voyager, mais surtout, sait nous émouvoir. De l’Europe de l’Est jusqu’au Québec, Martina Chumova nous livre un texte d’une grande sensibilité, sans pudeur, où certaines de ses expériences intimes seront écrites au travers de chapitres irréguliers.
    Émilie Bolduc, librairie Le Fureteur (Saint-Lambert)


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Duquette

    L’hiver, l’humidité qui rentre dans les os, dans les appartements. Ce court roman est comme la croûte qui se forme sur la neige et que l’on peut casser, « comme le dessus d’une crème brûlée » ; doux, fragile, mais aussi un peu glacial. On y suit une jeune maman qui, au travers de sa recherche d’appartement à Montréal, se remémore les endroits où elle a vécu, entre la République tchèque, l’Autriche et le Canada. Le jeu des temporalités y est intelligent et berce le lecteur qui accepte de s’y prêter. Les différents univers géographiques sont si bien campés qu’ils nous semblent tous un peu familiers. Le couple imparfait, les propriétaires trop avenants, les lendemains d’insomnie vaseux, le choix du nom de famille de son fils : la protagoniste nous donne à voir une quête de connaissance de soi qui, bien que séparée par boîtes, est complexe et perpétuelle. Ce livre doux, entre fragments, photographies et poésie, a pour le coup une réelle singularité, j’oserais même dire : identité. Un autre petit bijou signé Le Cheval d’août.


Les libraires vous invitent à consulter

Ces livres parus en pleine pandémie

Par publié le

L’énigme de la chambre 622 Joël Dicker, De Fallois, 574 p., 34,95$ Dans la même lignée que La vérité sur l’affaire Harry Quebert et La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker revient avec un suspense prenant, jalonné de réflexions sur l’écriture et rendant hommage à son éditeur Bernard de Fallois, décédé en 2018. Des années […]

Comment j’ai appris que j’avais été un enfant mélancolique

Par publié le

A-t-on le choix des chemins qu’on emprunte?, se demande Martina Chumova dans Boîtes d’allumettes.

Rendez-vous du premier roman : La sélection québécoise

Par publié le

Présidé par Claudia Larochelle, journaliste en nos pages, le comité de sélection des Rendez-vous du premier roman au Québec et au Canada francophone, composé de huit grands lecteurs et lectrices, a fait connaître sa sélection.

Martina Chumova : Rappeler les souvenirs

Par publié le

La narratrice convoque sa mémoire pour rassembler sur papier quelques bribes de souvenirs plus ou moins lointains. Mais est-il vraiment possible de restituer le passé? Ce qui nous apparaît comme un souvenir nous appartient-il vraiment? Peu importe puisque nous sommes faits de cet amalgame de fiction et de réalité. Martina Chumova, l’auteure de Boîtes d’allumettes (Le Cheval d’août), nous mène de la Tchécoslovaquie à Montréal en empruntant le chemin qui transcende tous les exils : la littérature.

Les libraires conseillent : août 2020

Par publié le

L’initiative Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ai

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres